Mes Nymphéas par la Maison Petrusse

L’histoire des Nymphéas de Claude Monet débute à Giverny en 1890. Fort de sa notoriété et de son succès, l'artiste décide de créer son jardin idyllique, afin d’y trouver calme et sérénité.  

Pendant plus de trente ans, Claude Monet rêve, imagine et peint. Au fil du temps, son jardin botanique se pare d’un grand étang, alimenté par le ruisseau dont il fait dévier le cours. Bordé par des grands saules et surplombé par un pont japonais, le bassin s’orne petit à petit de Nymphéas. Capturés au gré des saisons, ils se mêlent aux reflets du ciel et donnent, selon Monet, “l’illusion d’un tout sans fin, d’une onde sans horizon et sans rivage”.  

Véritable emblème de l’art moderne et de l’impressionnisme, la série des Nymphéas, exposée à l’Orangerie, compte environ deux cent-cinquante peintures à l’huile. Le lendemain de l’armistice du 11 novembre 1918, Claude Monet les offrent à la France comme symbole de Paix.  

Le carré Mes Nymphéas  est la réinterprétation des Nymphéas de Monet par la Maison Petrusse. 

Rêver et exprimer, telle est l’âme artiste de notre Maison qui affirme avec ce carré aux couleurs vives, une vibrante signature et un fort esprit créatif. 

#petrusselovesart  #theartofdreaming #monet  

Venez découvrir notre carré Mes Nymphéas